Les forces de l'ordre ont pu "contenir" la caravane des migrants qui, selon le dirigeant, représentait un facteur de risque pour la propagation du Covid-19.

"C'est une obligation pour nous de diminuer le danger de contagion ou de résurgence de la maladie", a ajouté M. Giammattei. Il a par ailleurs annoncé avoir lui-même surmonté la maladie après avoir été contaminé il y a plus de deux semaines.

La caravane de migrants était entrée jeudi dans l'est du Guatemala en forçant un cordon militaire, puis s'est fragmentée en groupes qui ont essayé de se diriger vers le Mexique, pays qui a fermé ses frontières.

Quelque 93.963 infections et 3.293 décès liés au coronavirus ont été officiellement enregistrés depuis mars au Guatemala, un pays d'environ 17 millions d'habitants. Depuis juillet, le pays a commencé à rouvrir ses activités économiques après quatre mois de restrictions pour freiner l'épidémie.