Ce lundi, une fusillade a éclaté dans un supermarché de la ville américaine de Boulder, dans le Colorado. L'auteur présumé est un homme de 21 ans. Il s'agit d'Ahmad Al Aliwi Alissa provenant d'Arvada, une banlieue de Denver. Blessé lors de cet événement tragique, il se trouve à l'hôpital à cause d'une blessure à la jambe mais est dans un état stable. Il sera transféré dans une prison une fois rétabli.

Dix personnes ont perdu la vie lors de cette fusillade sanglante dont une femme de 25 ans et un policier qui se sont précipités sur les lieux. Toutes les victimes ont entre 20 et 65 ans, selon un communiqué de la police. Les familles ont maintenant été informées.

Pour les autorités, tout indique que l'auteur présumé a agit seul. Cependant, Michael Schneider, porte-parole du FBI, a précisé qu'il "était trop tôt pour tirer des conclusions". On ne connait pas encore le mobile exact d'Ahmad Al Aliwi Alissa.

Pour nos confrères de Daily Beast, un média américain, Ali Aliwi Alissa (34 ans), le frère de l'auteur présumé, s'est exprimé à propos du profil du membre de sa famille. Il le considère comme "très antisocial et paranoïaque". Selon lui, avant de se diriger au lycée, il lui a indiqué qu'il était poursuivi et que quelqu'un le cherchait. Il se disait victime d'intimidation. "Lorsqu'il est allé dîner avec ma sœur dans un restaurant, il a dit qu'il y avait des gens sur le parking à sa recherche. Quand elle est sortie, il s'est avéré qu'il n'y avait personne. Nous n'avions aucune idée de ce qui se passait dans sa tête. Il était mentalement malade."

Le média américain a également pu échanger avec la sœur du suspect. Selon elle, Ahmad était une personne "sympathique et calme. Nous sommes complètement sous le choc", a-t-elle avoué.

Sur une page Facebook, qui a été supprimée depuis, l'auteur présumé se décrit comme un étudiant intéressé par l'informatique et le kickboxing. Il avait notamment critiqué la position de Donald Trump sur la migration et était contre le mariage gay et l'avortement.