Cela alors que les républicains de cette assemblée font pression pour la confirmation rapide de cette juriste conservatrice de 48 ans avant les élections présidentielles du 3 novembre. Le Sénat au complet votera sur la nomination d'Amy Coney Barrett après le vote de la commission ce jour-là. Les républicains y détiennent une majorité de 53 sièges contre 47 aux démocrates et ont suffisamment de voix pour confirmer la nomination de la juriste et candidate du président américain Donald Trump à la plus haute juridiction du pays.

Si elle est confirmée, Amy Coney Barrett remplacera l'ancienne juge Ruth Bader Ginsburg, une icône libérale décédée le mois dernier après une bataille contre le cancer. Elle donnerait à la Cour suprême une majorité conservatrice de 6 contre 3, bien que les décisions de cette instance ne soient pas souvent conformes à des lignes idéologiques strictes.

Les sénateurs démocrates ont répondu que le processus de confirmation était précipité et qu'il était inapproprié de nommer un juge de la Cour suprême si près d'une élection. Ils estiment que c'est le lauréat de l'élection présidentielle qui devrait nommer le juge qui occupera ce poste vacant.

Le sénateur démocrate Richard Blumenthal a présenté une motion visant à retarder la procédure afin que les sénateurs puissent analyser plus attentivement le dossier d'Amy Coney Barrett. Elle a cependant été rejetée.