Pas moins de 25 états sont actuellement touchés par la maladie des "cerfs zombies", un phénomène qui se propage chaque année et qui est impossible à éliminer à l'heure actuelle.

Les Etats-Unis sont touchés par la maladie débilitante chronique qui "transforment" en zombies les cerfs, mais aussi les rennes, les élans, et les wapitis. Cette maladie a fait son apparition il y a quelques année et le moins que l'on puisse dire, c'est que celle-ci inquiète beaucoup. 

Elle se transmet entre les animaux via les selles, la salive, le sang ou l’urine. La maladie débilitante chronique (MDC) est évolutive et mortelle, et affecte surtout le cerveau et la moëlle épinière de certains animaux.

Cette maladie a quelques points communs avec la maladie dite de la vache folle. Elle peut couver des années chez l’animal avant de se déclarer. Les symptômes sont alors proches de ceux qu’on prête aux zombies : perte d’équilibre, mouvements mal coordonnés, salivation excessive et comportement agressif, ainsi qu’une perte de poids. 

Ces pour cette raison que cette MDC lui vaut d’être surnommée la maladie des "cerfs zombies". 

Pour l'heure, aucun vaccin n'a été trouvé pour endiguer l'épidémie et les autorités américaines sont sur le qui-vive. Au total, 40 Etats, imités par 7 provinces canadiennes, ont interdit l'importation de carcasses d'animaux chassés en dehors de leur territoire. Les deux pays invitent également les chasseurs à rester prudents.

L'Amérique n'est pas le seul pays touché par cette épidémie. D'autres cas ont été signalés au Canada, en Norvège, en Suède, en Finlande mais aussi en Corée du Sud.