Le président avait annoncé qu'il voulait que 70% des Américains adultes aient au moins reçu une dose d'un vaccin anti-covid pour le jour de l'Indépendance, et à ce stade, 58% de la population adulte est dans le cas, selon le coordinateur de la gestion de l'épidémie pour la Maison Blanche, Jeff Zients.

"Je dirais que nous sommes sur la bonne voie", a-t-il affirmé sur la chaîne CNN. "Nous avons un chemin devant nous pour rendre l'accès plus facile à la vaccination, pour faire en sorte de construire la confiance", a-t-il-poursuivi. "Nous voulons juste que de plus en plus de gens soient vaccinés".

Les producteurs pharmaceutiques Pfizer et Moderna ont annoncé que les personnes vaccinées auront sans doute besoin d'un rappel dans les prochains mois.

"Si des rappels sont nécessaires, nous seront certainement prêts ... et nous auront des stocks en suffisance", a assuré M. Zients.

L'expert américain des maladies infectieuses, le docteur Anthony Fauci, a aussi fait part de son optimisme dimanche. "J'espère que l'année prochaine pour la fête des Mères, nous allons observer une différence significative par rapport à ce que nous connaissons actuellement", a-t-il déclaré sur la chaîne ABC. "Je crois que nous serons aussi près que la normale que nous le pouvons", a-t-il formulé.

Les USA déplorent encore 43.000 nouveaux cas de Covid-19 par jour, alors qu'en début d'année près de 60.000 étaient diagnostiqués quotidiennement.

"Nous devons encore être bien en dessous de cela", a pointé M. Fauci. "Quand cela est plus bas, le risque d'infection à l'intérieur ou à l'extérieur diminue dramatiquement".