Deux stars des réseaux sociaux ont été poursuivies cette semaine pour avoir organisé des fêtes qui ont attiré des centaines de personnes, alors que la ville de Los Angeles connaît actuellement son confinement le plus sévère depuis le début de la pandémie et le plus haut taux de personnes positives au COVID-19 aux États-Unis.

Bryce Hall et Blake Gray, qui se sont fait connaître sur Internet grâce à l'application de partage de vidéos TikTok, risquent chacun une amende pouvant atteindre 2 000 dollars et un an de prison pour "violation des ordres de santé publique visant à freiner la propagation du coronavirus", a annoncé vendredi le procureur de la ville, Mike Feuer.

La villa louée par la paire a été le lieu de fêtes d’une telle envergure le 8 et 14 août que la police locale a dû se déplacer pour y mettre fin. Plusieurs personnes présentes ont ensuite été testées positives au COVID-19.


Mike Feuer avait ensuite déclaré dans une conférence presse qu’il poursuivrait toute personne responsable de ces soirées, qu’elle soit célèbre ou non : "Si vous avez un total de 19 millions de followers sur TikTok, en pleine crise de santé publique, vous devriez adopter un comportement exemplaire, plutôt que de défier effrontément la loi pour ensuite poster des vidéos."


Plus tôt dans la semaine, le maire de Los Angeles, Eric Garcetti, a décidé d’autoriser la ville à couper l’eau et l’électricité dans toutes maisons où des soirées seraient organisées, à commencer par celle de Hall et Gray, dans une ultime tentative de mettre fin aux fêtes intempestives.

Mike Feuer et Eric Garcetti ont également porté plainte dans deux autres affaires liées à des fêtes clandestines. Deux propriétaires ont été inculpés et attendent d’être présentés devant le juge.

Los Angeles n'est pas la seule ville à batailler contre les fêtes organisées en pleine pandémie. La ville de Glendora, située à quelques kilomètres, a porté plainte cette semaine contre des promoteurs qui faisaient la publicité sur les réseaux sociaux de concerts et soirées organisées dans un grand manoir dans le but d’attirer des centaines de personnes.