Michael LaRosa, un porte-parole de la Première dame Jill Biden, a affirmé que Major "allait suivre un entraînement supplémentaire pour l'aider à s'adapter à sa vie à la Maison Blanche".

L'entraînement devrait durer quelques semaines, a-t-il affirmé.

L'acclimatation à la résidence présidentielle américaine n'a pas été aisée pour le jeune et sémillant berger allemand, adopté dans un refuge par les Biden.

En mars, il avait été brièvement renvoyé au domicile familial dans l'Etat du Delaware, dans le nord-est des Etats-Unis, après au moins un incident impliquant une morsure au sein de la Maison Blanche.

Le président Biden avait déclaré à la chaîne ABC News que son compagnon à quatre pattes avait simplement adopté une attitude trop protectrice dans son nouvel environnement toujours bondé.

Major avait déjà reçu à ce moment-là un entraînement pour corriger la situation, apparemment insuffisant.

Malgré son départ, la Maison Blanche restera sous bonne garde: Champ, l'autre berger allemand du couple présidentiel, plus âgé et plus sage, restera bien auprès de ses maîtres à Washington.