Amérique Une nouvelle mutinerie a fait 57 morts dans une prison surpeuplée du nord du Brésil.

Des affrontements entre factions rivales ont entraîné lundi un soulèvement de détenus dans la prison d’Altamira au Brésil, provoquant la mort de 57 personnes. Seize d’entre elles ont été décapitées. D’autres ont péri par asphyxie après que le feu a été bouté à leurs cellules. La prison d’Altamira, d’une capacité de 200 places, abritait selon différentes sources en réalité 309 détenus.

Les mutineries et massacres de prisonniers entre codétenus sont légion au Brésil [...]

(...)