Dimanche, Daunte Wright, un Afro-Américain de 20 ans qui circulait en voiture avec sa petite amie, a été tué à Minneapolis au cours d'un banal contrôle lié à des plaques d'immatriculation invalides. Selon le chef de la police locale Tim Gannon, il s'agissait d'un "accident": l'agente aurait confondu son arme à feu et son Taser, un pistolet à impulsion électrique censé être non létal.

Face à la polémique et pour justifier son propos, Tim Gannon a partagé la vidéo du drame. Sur les images, on peut apercevoir des agents contrôler le jeune homme, le sortir du véhicule et le menotter. Celui-ci refuse alors de se laisser faire et remonte dans sa voiture. La policière intervient alors en disant "Taser, Taser" mais c'est un coup de feu qui retentit. "Putain de merde, j’ai tiré sur lui", peut-on entendre. Le jeune homme, mortellement blessé, finira par s'encastrer quelques rues plus loin. 

Si l'agente en question et le chef de la police locale ont entretemps démissionné sous la pression, la mort du jeune homme a donné lieu à des manifestations très tendues dans cette ville du nord des États-Unis, alors que l'on se trouve qui plus est en plein procès sur le meurtre de George Floyd, également survenu à Minneapolis.

De nombreuses réactions, dont des personnalités

Sur les réseaux sociaux également, les faits ont été largement commentés et dénoncés. Notamment par des personnalités. Ainsi, Madonna a exprimé sa colère sur Instagram ce mardi, en partageant la vidéo "bouleversante" de la fusillade. "L'officier de police Tim Gannon parle d'un accident. Il n'y a aucun moyen de réparer cet accident, n'est-ce pas, Tim? C'est tellement exaspérant et inacceptable. Que Dieu bénisse Daunte et sa famille", confie ainsi la chanteuse américaine.

(Attention, la vidéo contient des images qui peuvent choquer)