Jimmy Carter, George W. Bush, Bill Clinton et Barack Obama, tous les anciens présidents américains encore vie, hormis Donald Trump, sont apparus dans une campagne publicitaire en faveur de la vaccination contre le Covid-19. Réunis dans deux vidéos, diffusées ce jeudi, les ex présidents ont insisté sur l'importance de se faire vacciner, face à la dangerosité du virus.

Dans un premier spot publicitaire on peut voir les quatre ex-chefs d'Etat se faire vacciner, ainsi que leur femme. "Le vaccin va vous protéger et ceux que vous aimez", assure Barack Obama. Un espoir aussi pour Bill Clinton, qui a hâte de pouvoir "retourner au travail et se déplacer", et pour George W. Bush qui veut "retourner dans le stade des Texas Rangers (Ndlr: une équipe de baseball), rempli de public." Jimmy Carter, âgé de 96 ans et touché par des problèmes de santé, n'apparaît par contre qu'en photo.

Une autre vidéo, plus sobre, a aussi été tournée dans le Memorial Amphiteater du cimetière d'Arlington (Virginie). Barack Obama, George W. Bush et Bill Clinton apparaissent debout, toujours avec le même message : ils exhortent les américains à se faire vacciner pour "en finir avec la pandémie". "It's Up to you" scandent-ils, reprenant le slogan de la campagne.


Donald Trump absent

Le plus récent des anciens présidents, Donald Trump, n'a pas participé à la campagne publicitaire. Interrogé par Reuters, le porte-parole d'Ad Council, l'organisation à l'origine des vidéos, a déclaré que certaines images avaient été prises lors de la cérémonie d'investiture de Joe Biden, à laquelle Trump avait refusé de participer.

Quelques heures avant le lancement de la campagne publicitaire, le bureau personnel de l'ex-président en Floride a publié un communiqué, dans lequel il revendique son rôle dans le développement du vaccin. "J'espère que tout le monde se souvient, lorsqu'il reçoit le vaccin contre le Covid-19 (souvent appelé virus chinois), que si je n'avais pas été président, vous ne recevriez pas cette belle 'piqûre' avant 5 ans, au mieux, et vous ne la recevriez probablement pas du tout.", écrit Trump.