Deux autres personnes, dont le tireur, ont été blessées, rapportent jeudi matin plusieurs médias américains et la police locale. La police a reçu un appel vers 17h30, heure locale, signalant que des coups de feu avaient été tirés dans un petit immeuble de bureaux. Lorsque les agents sont arrivés sur les lieux, ils ont essuyé des tirs de l'agresseur, qui a également sorti son arme. Entre-temps, la situation s'est stabilisée et il n'y a plus de danger pour les personnes se trouvant dans les environs, assure la police.

Peu de détails sur l'incident ont filtré pour le moment. Selon les médias américains, quatre personnes ont été tuées et deux, dont l'auteur des coups de feu, ont été blessées. On ne sait encore rien de l'état de l'auteur de l'attaque, qui a été emmené à l'hôpital après avoir été blessé lors de l'intervention de la police, ni de son mobile.

Selon le Los Angeles Times, les policiers qui se sont rendus sur place ont essuyé des coups de feu et ont riposté.

Cette fusillade survient après deux tueries récentes qui ont endeuillé les Etats-Unis et relancé le débat sur la prolifération des armes à feu dans le pays.

Le 22 mars, un tireur avait tué dix personnes dans un supermarché de Boulder, dans le Colorado, moins d'une semaine après qu'un homme eut abattu huit personnes dans des salons de massage asiatiques d'Atlanta, en Géorgie.