"Big Apple" est d'ordinaire la ville la plus visitée des Etats-Unis. En 2018, elle battait encore son record de fréquentation avec 65,2 millions de visiteurs dont 13,5 millions d'étrangers, selon la NYC&Company. Mais ce succès a bien évidemment été stoppé net depuis l'année dernière par la pandémie de coronavirus. Selon Nbc New York, l'effondrement de son industrie du tourisme a causé la perte de 89.000 emplois et de 60 milliards.

Le maire de la ville, Bill de Blasio, compte bien faire revenir les touristes. Et pour ce faire, il a eu l'idée de leur proposer de se faire vacciner sur place. Des vans mobiles de vaccination devraient ainsi proposer gratuitement des doses du vaccin Johnson & Johnson (qui ne requiert qu'une administration) à des endroits emblématiques comme l'Empire State Building, Times Square, Central Park, la High Line ou encore le Brooklyn Bridge Park.

"C'est un message positif pour les touristes. Venez ici, c'est sûr et nous allons prendre soin de vous. Nous allons nous assurer que vous vous faites vacciner pendant que vous êtes ici avec nous", s'est-il réjoui dans la presse américaine.


L'élu a également annoncé que ces centres mobiles de vaccination étaient prêts à être déployés dès cette semaine. Cependant, pour que cette initiative puisse avoir lieu, la loi de l'Etat doit encore être modifiée afin de permettre la vaccination de non New-Yorkais qui ne travaillent pas là. Les équipes du maire seraient actuellement en concertation avec l'administration du gouverneur de New York, Andrew Cuomo, pour discuter de ce point.