Le président américain Donald Trump s'est déclaré vainqueur des élections primaires de son parti, les Républicains, qui se tenaient mardi dans six États. 

Il a remercié sur Twitter les électeurs de l'Idaho, du Washington, du Dakota du Nord, du Michigan, du Missouri et du Mississippi pour leur soutien. Contrairement aux Démocrates, les Républicains ne tiennent des primaires que pour la forme tant le président américain en exercice, Donald Trump, évolue sans rival sérieux. C'est donc lui qui emmènera son camp lors de l'élection présidentielle du 3 novembre. Les scrutins primaires des Républicains ont même été annulés dans plusieurs États. Dans ceux qui en ont organisés, Donald Trump est sorti gagnant à plus de 90% des voix.


Chez les Démocrates, deux candidats semblent devoir se disputer la responsabilité d'affronter Donald Trump en novembre: l'ancien vice-président Joe Biden et le sénateur du Vermont Bernie Sanders. Joe Biden a renforcé son statut de favori à l'issue des primaires de mardi. Le candidat démocrate sera officiellement connu en juillet.