Alexander Vindman, expert américain sur l'Ukraine, qui a témoigné contre Donald Trump lors du procès en destitution, a été limogé de la Maison Blanche vendredi, a confirmé l'avocat de ce lieutenant de l'armée américaine. Il a été escorté hors des lieux, avec son frère jumeau également licencié par l'administration Trump. "Le lieutenant-colonel Vindman a été prié de partir pour avoir dit la vérité", a affirmé l'avocat David Pressman dans une déclaration, ajoutant que son client avait été "escorté" hors des lieux.

M. Vindman est une des personnes de l'administration Trump qui ont écouté l'appel téléphonique du 25 juillet entre le président américain et son homologue ukrainien Volodomyr Zelensky, durant lequel ce dernier a été prié de faire "une faveur" à Donald Trump en menant des enquêtes qui auraient pu aider à sa réélection en 2020.

M. Vindman, membre du Conseil de sécurité nationale, avait fait part de leur malaise face à l'appel du 25 juillet entre M. Trump et le président ukrainien

Après avoir été acquitté, le président Trump avait déjà annoncé qu'il se séparerait du lieutenant-colonel. "Vous pensez que je suis supposé être content de lui? Je ne le suis pas", avait tweeté le président à son sujet. Le frère jumeau de M. Vindman, Yevgeny Vindman également lieutenant-colonel, a aussi été remercié par la Maison Blanche.

Selon les médias américains, M. Vindman va étre transféré vers une autre fonction au sein du ministère de la Défense.

"L'homme le plus puissant du monde, porté par le silence, la souplesse et la complicité - a décidé de se venger", a encore commenté l'avocat du témoin.