On y apprend ainsi une anecdote croustillante. Lors d'un sommet à Singapour en juin 2018, Sarah Sanders a eu un drôle d'échange avec le leader nord-coréen. Dans son livre, elle raconte: "Je prenais des notes pendant le sommet et quand j'ai levé les yeux, Kim Jong Un m'observait. Nous avons établi un contact visuel et il a hoché la tête et a semblé me faire un clin d'œil." L'attachée de presse poursuit: "Tout ce que je pensais à ce moment-là était: 'Mais que vient-il de se passer? Kim Jong Un ne m'a sûrement pas seulement remarqué?'" Gênée, elle évitera ensuite de croiser le regard du leader nord-coréen durant le reste de la réunion.

Mais l'histoire ne s'arrête pas là et dans ses mémoires, Sarah Sanders détaille la réaction de Donald Trump au moment où celle-ci lui racontera l'événement, un peu plus tard, dans la voiture lors du retour vers l'aéroport. Le président américain a eu un commentaire déplacé dont il a le secret, déclarant "Kim Jong Un te drague! Il l'a fait! Il t'a dragué!", puis il a ajouté qu'elle devrait aller en Corée du Nord et "se sacrifier pour l'équipe." Sous-entendu donc: coucher avec Kim Jong Un.

Sarah Sanders raconte également une autre anecdote qui s'est déroulée pendant ce voyage à Singapour et cette rencontre au sommet durant laquelle Donald Trump n'a pas hésité à plaisanter avec Kim Jong Un. A un moment donné, le président américain proposera en effet un Tic Tac au leader nord-coréen et "soufflera en l'air de façon spectaculaire pour le rassurer qu'il ne s'agit que d'une pastille de menthe" et non pas d'une capsule de poison. Finalement, Kim Jong Un acceptera la petite dragée, mais "à contrecoeur".