Une femme blanche a été filmée en train d'appeler la police et de leur dire qu'un homme afro-américain la menaçait après qu'il lui ait simplement demandé de mettre son chien en laisse, dans Central Park à New York lundi.

Amy Cooper et Christian Cooper n'ont aucun lien de parenté et pourtant, ceux-ci font la Une de l'actualité outre-atlantique. Lundi, au coeur de Central Park, Amy Cooper promenait son chien sans laisse dans une zone où celle-ci était pourtant obligatoire. Christian Cooper, qui admirait la nature et les oiseaux dans le parc pendant ce temps-là, a vu le chien arriver sans laisse et a alors indiqué à la jeune femme que c'était interdit de promener son animal de compagnie sans laisse à cet endroit de Central Park. Une remarque qu'Amy n'a pas voulu entendre. Cette dernière refusant alors catégoriquement de mettre la laisse à son chien.

Alors qu'elle continuait à s'insurger contre cette remarque, Christian a décidé de filmer la scène et de la publier sur Facebook. Partagée de nombreuses fois, cette vidéo montre un acte pur de racisme de la part de la jeune femme que l'on entend dire "Je prends une photo et j'appelle les flics (...) Je vais leur dire qu'un Afro-Américain me menace."

Tirant ensuite son chien dans tous les sens pour tenter de le calmer, alors qu'il se débattait à l'aide de ses pattes arrières, Amy Cooper finit par se saisir de son téléphone pour appeler la police. "Je suis en promenade et il y a un homme afro-américain qui menace ma vie et celle de mon chien" explique-t-elle sans scrupules aux forces de l'ordre pendant qu'elle remet son chien en laisse. Christian Cooper, calme et silencieux, filmant toujours la scène et voyant que le chien avait enfin été mis en laisse, s'est alors fendu d'un "Merci" avant de reprendre sa balade.

Avec le buzz réalisé par la vidéo, Amy Cooper a très vite été reconnue par ses proches et celle-ci a décidé de s'excuser au micro de la CNN indiquant qu'elle voulait "s'excuser publiquement auprès de tout le monde et surtout auprès de la communauté afro-américiane" et qu'elle n'était "pas raciste." "Je ne voulais pas faire de mal à cet homme de quelque manière que ce soit."

Des excuses acceptées par Christian Cooper. "Si elles sont sincères et si elle prévoit désormais de promener son chien en laisse quand elle passera à cet endroit, nous n'avons aucun problème, elle et moi."

Suite à cette vidéo, il a également été décidé de remettre le chien dans le refuge où il avait été adopté quelques jours plus tôt selon un post sur Facebook de Abandoned Angels Cocker Spaniel Rescue, Inc. "Le chien est maintenant sous la garde de nos sauveteurs et il est en sécurité et en bonne santé", indique le post.