M. Pompeo a exprimé cet avis après le déplacement de Stephen Biegun, l'envoyé spécial des Etats-Unis pour la Corée du Nord, trois jours à Séoul pour discuter de la dénécluarisation de la Corée du Nord avec des autorités sud-coréennes.

S'adressant à la presse, M. Pompeo a affirmé que Washington restait ouvert à ce dialogue pour trouver une issue à ce conflit. Il a suggéré l'organisation d'un sommet entre les pays.

"Nous sommes très optimistes à l'idée de continuer de poursuivre cette discussion, que ce soit au niveau d'un sommet ou entre hauts fonctionnaires si c'est approprié et qu'une activité constructive est en place", a-t-il laissé entendre.

Samedi dernier, la Corée du Nord avec publiquement balayé toute idée de reprise de négociations avec les USA pour cesser son programme d'armement nucléaire.

La Corée du Nord est sous le coup de sévères sanctions internationales en raison de ce programme.

Les pourparlers à ce sujet n'ont pas repris depuis l'échec d'un sommet entre les leaders américain et nord-coréen, Donald Trump et Kim Jong Un, au Vietnam en février 2019.