Cet amendement permet au vice-président, avec le soutien de ses principaux ministres, de déclarer un président inapte à exercer sa fonction.

Depuis Alamo, au Texas, le locataire de la Maison Blanche a par ailleurs appelé au "respect de la loi". "Le temps de l'apaisement est venu pour notre pays, le temps de la paix et du calme", a-t-il déclaré. SLI/