"Si c'est nécessaire, je le ferai", a déclaré M. Trump, interrogé par des journalistes avant d'embarquer à bord d'Air Force One pour rejoindre la Floride.

"Nous devons absolument gagner", a ajouté le magnat de l'immobilier qui a toujours refusé de publier ses déclarations d'impôt et dont la fortune personnelle est entourée d'un épais mystère.

"Joe (Biden) n'a pas la force, il n'a pas les capacités mentales", a-t-il poursuivi.

Un peu plus tôt, la locataire de la Maison Blanche avait défendu les importantes dépenses engagées par son équipe de campagne au printemps et au début de l'été, en dépit de sondages toujours défavorables à huit semaines du scrutin.

"Mon équipe de campagne a dépensé beaucoup d'argent au début pour contrecarrer les fausses histoires et les Fake News concernant notre gestion du virus chinois", a-t-il tweeté.