Le président américain Donald Trump a signé jeudi un décret visant à limiter la protection des réseaux sociaux et la latitude dont ils bénéficient dans la modération de leurs contenus.

"Nous sommes ici pour défendre la liberté d'expression face à un des pires dangers qui soit", a déclaré M. Trump depuis le Bureau ovale en signant ce document qui devrait être le point de départ d'une longue bataille en justice.

Le locataire de la Maison Blanche a en particulier accusé Twitter d'agir sous l'influence d'un "point de vue" et de ne pas se comporter comme "une plateforme neutre". "Nous ne pouvons laisser cela se poursuivre, c'est très très injuste", a-t-il martelé.

© AFP