Donald Trump a apporté samedi son soutien à la campagne de réélection du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, en dévoilant leurs discussions sur un possible traité de défense commune, qu'il espère pouvoir continuer après le scrutin. A trois jours des élections, le président américain a annoncé sur Twitter qu'il venait d'échanger par téléphone avec M. Netanyahu "sur la possibilité d'avancer vers un traité de défense mutuelle entre les Etats-Unis et Israël, qui cimenterait l'alliance exceptionnelle entre nos deux pays".


"J'attends de pouvoir poursuivre ces discussions après les élections israéliennes, quand nous nous retrouverons" à l'Assemblée générale de l'ONU la semaine prochaine, a ajouté le locataire de la Maison Blanche.

Selon les médias israéliens, l'idée d'un traité de défense liant formellement les deux pays est en réflexion depuis des mois et ne devrait pas aboutir prochainement. Les deux pays sont de facto déjà étroitement liés, avec le partage d'informations, des exercices militaires communs et une collaboration entre leurs armées. Un traité pourrait créer de nouvelles obligations, notamment impliquer une intervention automatique des Etats-Unis en cas d'attaque contre Israël.

Benjamin Netanyahu mise sur sa proximité avec Donald Trump, mais aussi avec le président russe Vladimir Poutine à qui il a rendu visite cette semaine, pour emporter le scrutin de mardi qui s'annonce serré.