"Les tweets accompagnant la vidéo violent notre politique concernant la désinformation sur le Covid-19", a indiqué à l'AFP un porte-parole qui s'est refusé à donner plus d'informations, notamment sur le nombre de personnes ayant pu regarder la vidéo.

La vidéo avait déjà été retirée par Facebook lundi soir, a indiqué un porte-parole du premier réseau social mondial. "Nous avons supprimé cette vidéo parce qu'elle partageait de fausses informations sur les remèdes et les traitements du Covid-19", a expliqué le porte-parole.

Cette vidéo montrait un groupe de médecins faisant des déclarations trompeuses et fausses sur la pandémie de coronavirus. Selon le Washington Post, plus de 14 millions de personnes l'ont regardée via Facebook. Puis, quelques heures plus tard, le président Donald Trump a tweeté plusieurs clips de la même vidéo à ses 84,2 millions d'abonnés.


La vidéo affirme que les masques ne sont pas nécessaires pour arrêter la maladie.

Pendant une demi-heure, selon le quotidien américain, il a aussi partagé 14 tweets pour défendre l'utilisation de l'hydroxychloroquine, un médicament antipaludique que le président a promu à plusieurs reprises mais dont plusieurs études scientifiques ont montré l'inefficacité dans le traitement du Covid-19.

Twitter est la principale plateforme de communication de Donald Trump mais depuis quelques semaines, le réseau a pris ses distances, n'hésitant pas à sanctionner des tweets du président.