Au moins trois personnes ont fait feu peu après minuit dimanche (06h00 HB) lors d'un rassemblement au sud-est de la ville. Un adolescent de 17 ans est mort, a annoncé le chef de la police, Peter Newsham, lors d'une conférence de presse.

Une dispute aurait éclaté et "plusieurs armes ont été sorties, plusieurs coups de feu ont été tirés", a précisé M. Newsham.

Il a ajouté que les jours de l'officière de police touchée étaient en danger. L'agente, qui travaillait pour le département depuis un an, n'était pas en service au moment de la fusillade et le chef de la police a confié qu'on ignorait pourquoi elle se trouvait à ce rassemblement.

Les autres victimes souffriraient de blessures ne mettant pas leur vie en danger, a précisé M. Newsham.

Le chef de la police a condamné le rassemblement, qui réunissait "bien trop" de personnes alors que la pandémie de coronavirus fait rage aux Etats-Unis. Des "centaines" de personnes étaient présentes, selon lui.

Selon la police, qui n'a pas dévoilé le mobile des suspects, il y avait "probablement plus" de trois tireurs.

"Nous avions beaucoup de gens dans une situation dangereuse la nuit dernière et malheureusement, certaines personnes, qui n'ont aucun respect pour la vie humaine, ont ouvert le feu", a déploré la maire de la ville, Muriel Bowser.

Outre l'adolescent mortellement touché, un autre jeune de 17 ans a été blessé lors de la fusillade. Le reste des victimes sont des adultes, a précisé M. Newsham.