Amérique Accusé d’abus sexuels sur des douzaines de mineures, Jeffrey Epstein est un ami du Président.

Le milliardaire Jeffrey Epstein, 66 ans, a été formellement inculpé lundi d’abus sexuels sur des douzaines de jeunes filles mineures, des faits commis entre 2002 et 2005 dans ses propriétés de Palm Beach, en Floride, et de l’Upper West Side, à New York. Il devrait être déféré devant un juge new-yorkais et rester détenu jusque-là dans une prison de Manhattan que d’anciens condamnés ont décrite comme plus dure que le pénitencier de Guantanamo.

Le scandale est riche en ingrédients susceptibles de captiver la presse populaire - notamment l’utilisation par Epstein d’un avion privé, qu’il avait baptisé le "Lolita Express", pour transporter ses victimes. Ce qui corse l’affaire, toutefois, ce sont les relations de l’homme d’affaires avec des personnalités politiques comme Bill Clinton ou Donald Trump - ce dernier s’était jadis vanté d’apprécier Epstein qui, comme lui, se plaisait-il à remarquer, aimait les jolies femmes, en les préférant, toutefois, plus jeunes.

Le Président se retrouve par ailleurs concerné sous un autre angle. En 2007, Jeffrey Epstein avait déjà été poursuivi pour des faits similaires, jugés suffisamment graves, selon l’acte d’accusation de 53 pages, qu’ils auraient pu justifier une condamnation à vie. Le procureur de Floride, Alexander Acosta, accepta néanmoins un arrangement aux termes duquel Epstein ne fit que treize mois de prison - en étant autorisé à vaquer à ses occupations durant la journée. Acosta est aujourd’hui ministre du Travail dans l’Administration Trump.