Un tremblement de terre d'une magnitude de 4,5 a frappé le nord de l'Oklahoma samedi soir, quelques heures après que le président américain Donald Trump eut organisé dans cet Etat son premier meeting de campagne en vue de sa réélection depuis le début de la crise du coronavirus. Le service météorologique national (NWS) de Tulsa a initialement enregistré une magnitude de 4,2, qu'il a ensuite affiné. Le séisme a frappé à 22h15 heure locale, à environ 9 kilomètres au nord-ouest de Perry, une ville située à quelque 120 kilomètres à l'ouest de Tulsa, où Donald Trump organisait son rassemblement.

Le président américain avait, semble-t-il, déjà quitté l'Etat et pris l'avion avant le début du tremblement de terre.