L'administration Trump aurait suggéré une profonde révision d'une des lois environnementales les plus importantes du pays.

Selon deux hauts responsables de l'administration, cette dernière aurait demandé aux agences fédérales de ne plus considérer le changement climatique lorsqu'elles évaluent les potentiels impacts que peuvent avoir divers projets d'infrastructures.

Selon nos confrères du Washington Post, les modifications suggérées ont pour but de faciliter les baux pétroliers et gaziers, la construction de pipelines et autres développements.

Cette loi environnementale nationale est vieille de 50 ans et a été modifiée pour la dernière fois en 1978. Elle représente un sérieux obstacle aux plans du 45ème président des États-Unis qui souhaite accélérer l'extraction du pétrole, du gaz et du charbon dans tout le pays.

En vertu de la loi environnementale (NEPA - National Environmental Policy Act), ces agences sont tenues d'analyser tous les risques environnementaux liés aux mesures fédérales. Par exemple, sous l'administration Obama, l'agence de protection de l'environnement a soulevé des objections lors d'un examen du pipeline Keystone XL, rappelle encore le quotidien américain.

Les deux fonctionnaires de l'administration ont accepté de parler seulement sous le couvert de l'anonymat car les changements souhaités ne seront qu'officiellement annoncés la semaine prochaine. L'idée dernière ces modifications serait de raccourcir le délai pour les examens environnementaux et mettre un terme à la prise en compte des effets cumulatifs, c'est à dire les changements subis par l'environnement provoqués par des actions passées, actuelles et à venir.

"Ils essaient clairement d'institutionnaliser le déni du réchauffement climatique dans le processus décisionnel fédéral ", a déclaré Stephen Schima, conseiller législatif principal de l'ONG Earthjustice.

Le Washington Post rappelle que ces modifications ne sont pas encore finalisées. Les groupes pour la défense de l’environnement se tiennent prêts et n'hésiteront pas à les contester.