Ce mardi 15 décembre, Melania Trump s'est rendue dans un hôpital pour enfants de Washington. Cette visite, qu'elle effectue chaque année depuis que son mari est président et durant laquelle elle lit un livre aux enfants, revêtait cette fois-ci un caractère particulier puisque Donald Trump devra céder sa place à Joe Biden à la tête des Etats-Unis. Il s'agissait donc de l'un des derniers engagements publics de la Première dame. " C'est merveilleux d'être ici. C'est l'un de mes événements préférés pendant les vacances et je suis très excitée et j'ai hâte de lire un livre", a-t-elle déclaré à son arrivée à l'hôpital.

Mais l'événement aura finalement fait polémique... En effet, Melania Trump, comme le rapporte CNN, a retiré son masque au moment de faire la lecture aux enfants. De nombreux observateurs et internautes ont estimé ce geste déplacé, étant donné la pandémie de coronavirus et le lieu particulièrement sensible où se trouvait la femme du président. 

La Maison-Blanche et l'hôpital prennent sa défense

Une tempête dans un verre d'eau? D'après la Maison-Blanche, Melania Trump n'a pas outrepassé les règles. "La visite a suivi les protocoles de l'hôpital pour les orateurs publics, basés sur les directives de santé du district de Columbia, selon lesquelles le port d'un masque n'est pas nécessaire lorsqu'une personne prononce un discours pour une diffusion ou un public, à condition que personne ne se trouve à moins de deux mètres de l'orateur", déclare ainsi la Maison-Blanche.

A noter que l'hôpital en question a également pris la défense de l'épouse de Donald Trump. Diana Troese, porte-parole de l'établissement, s'est ainsi expliquée à CNN:"Alors que la Première Dame a enlevé son masque pendant qu'elle lisait une histoire, elle était à plus de 3,5 mètres des autres dans notre grand atrium. Toutes les autres personnes dans cet espace portaient des masques. Le reste de sa visite, elle portait un masque."