Au Texas, plus de 4,4 millions de personnes étaient toujours privées de courant. Pour éviter la surchauffe de tout le système à cause d'un pic de la demande, les compagnies d'électricité enchaînent les coupures partielles depuis ce week-end dans ce grand Etat du Sud des Etats-Unis.

Des centaines de milliers de personnes étaient aussi sans alimentation en électricité dans d'autres Etats comme en Virginie-Occidentale, Kentucky, Louisiane et Oklahoma.

La tempête hivernale Uri a causé une chute des températures jusqu'à -17°, alors que ces coupures de courant empêchent de nombreux foyers de se chauffer.

En outre, les autorités tardaient à dégager les routes dans le Sud où les chasse-neige ne sont pas courants, et d'ordinaire peu utilisés.

Selon les médias locaux et la police, pas moins de 20 personnes ont perdu la vie à cause des intempéries.

Le président Joe Biden a signé dimanche une déclaration d'urgence pour le Texas, fournissant une aide fédérale pour compléter les secours locaux.

Le "spectaculaire coup de froid qui a frappé les Etats-Unis continentaux est lié à la combinaison d'un anticyclone arctique charriant des températures glaciales et d'une dépression très active avec des vagues de précipitations".

Ces conditions extrêmes ont provoqué la formation d'au moins quatre tornades, selon le site spécialisé weather.com, dont une s'est abattue en pleine nuit sur le sud-est des Etats-Unis, en Caroline du Nord, tuant trois personnes et faisant dix blessés.