Un comité consultatif d'experts a voté jeudi pour recommander l'autorisation d'urgence aux Etats-Unis du vaccin contre le Covid-19 de la société Moderna, ouvrant la voie à la livraison de doses dès ce week-end. Après cet avis non contraignant, ce sera à l'Agence américaine des médicaments (FDA) d'accorder son feu vert, ce qui devrait intervenir très rapidement et ferait de Moderna le deuxième vaccin à être autorisé dans un pays occidental. L'avis des experts est en effet destiné à la Food and Drugs Administration, l'organisme américain de surveillance des médicaments, qui avait déjà clairement indiqué précédemment ne voir aucun problème de sécurité spécifique avec le vaccin.

Les États-Unis seront le premier pays à utiliser le produit de Moderna. Le vaccin de Pfizer et BioNTech y a déjà été approuvé la semaine dernière, alors que l'Agence européenne des médicaments (EMA) doit prendre une décision sur celui-ci lundi. Le régulateur européen a en outre anticipé jeudi de six jours la date à laquelle il rendra son verdict concernant le vaccin de Moderna. Cela aura finalement lieu le 6 janvier.