"Les Etats-Unis soutiennent le peuple de Hong Kong et nous utiliserons nos outils et nos autorités pour cibler ceux qui portent atteinte à son autonomie", a déclaré le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin dans un communiqué. Chris Tang, commissaire des forces de police hongkongaise, et Teresa Cheng, secrétaire à la Justice, sont aussi visés par les sanctions. Celles-ci gèlent leurs actifs aux Etats-Unis et imposent de sévères restrictions aux transactions commerciales avec eux. Le mois dernier, le président américain Donald Trump avait signé une loi autorisant l'imposition de sanctions aux personnes impliquées dans les efforts de Pékin de "supprimer l'autonomie de Hong Kong". Cette décision intervient dans un contexte de tensions grandissantes entre la Chine et les Etats-Unis, incluant une guerre commerciale, notamment sur les entreprises technologiques.