Soleimani tué sur ordre de Donald Trump: les ressortissants américains appelés à quitter l'Irak "immédiatement"

AFP

Les Etats-Unis appellent leurs ressortissants à quitter l'Irak "immédiatement" après la mort du puissant général iranien Qassem Soleimani, émissaire de la République islamique en Irak, tué sur ordre de Donald Trump lors d'un raid à Bagdad.

L'ambassade américaine à Bagdad, attaquée mardi par des pro-Iran, a appelé vendredi ses ressortissants à quitter l'Irak "immédiatement", quelques heures après l'assassinat du puissant général iranien Qassem Soleimani dans un raid américain. La chancellerie appelle les Américains en Irak à partir "par avion tant que cela est possible", alors que le raid a eu lieu dans l'enceinte même de l'aéroport de Bagdad, "sinon vers d'autres pays par voie terrestre".

Les principaux postes-frontières de l'Irak mènent vers l'Iran et la Syrie en guerre, alors que d'autres points de passage existent vers l'Arabie saoudite et la Turquie.