Au Liban, un "gouvernement de sauvetage" qui ne convainc pas la rue

Le nouveau gouvernement reflète peu les revendications populaires exprimées depuis trois mois et demi. S’il est plus resserré, il reste le fruit d’équilibres entre les communautés. Reportage.

Jenny Lafond, Correspondante à Beyrouth
Au Liban, un "gouvernement de sauvetage" qui ne convainc pas la rue
©AFP

Le nouveau gouvernement reflète peu les revendications populaires exprimées depuis trois mois et demi. S’il est plus resserré, il reste le fruit d’équilibres entre les communautés. Reportage.

"Ils n’ont rien compris ! Ça fait presque cent jours que nous sommes dans la rue et tout ce qu’ils arrivent à faire, c’est un gouvernement de marionnettes", lance Zeina, une jolie brune de 38 ans, sans décolérer. Cette employée du secteur privé a pris part aux manifestations chaque week-end depuis le 17 octobre 2019. "Nous voulions un gouvernement de spécialistes indépendants, nous voilà avec des ministres choisis par les mêmes partis qui nous ont menés au bord du gouffre",

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité