À Pékin, on réécrit l’histoire du coronavirus

Après avoir confessé sa responsabilité dans l’apparition du coronavirus, la Chine tente d’infléchir le récit médiatique et d’influencer l’opinion publique.

Chinese Foreign Ministry spokesman
©BELGAIMAGE

Après avoir confessé sa responsabilité dans l’apparition du coronavirus, la Chine tente d’infléchir le récit médiatique et d’influencer l’opinion publique. 

Pékin avait reconnu que "des animaux vivants vendus dans un marché aux poissons [étaient] à la source du virus" , selon le Centre de contrôle et de prévention des maladies. L’Organisation mondiale de la santé l’avait confirmé : le Covid-19 "était inconnu avant la flambée épidémique qui a commencé à

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité