Utilisés comme "boucliers humains" ou vendus comme esclaves, deux mille jeunes yézidis ont été traumatisés par Daech, selon Amnesty

Amnesty alerte l’opinion sur le sort des enfants soldats et des jeunes filles esclaves.

ENFANTS YEZIDIS IRAK
©Johanna de Tessieres
Il y aura bientôt six ans que l’État islamique envahissait en Irak la région de Sinjar, la terre historique des yézidis. Dès le 3 août 2014, les hommes et adolescents qui refusaient de se convertir à l’islam furent exécutés, tandis que les femmes, jeunes...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet