"On n'en finira jamais dans ce pays": au lendemain du drame, le Liban panse ses blessures

Au lendemain des deux explosions qui ont ravagé Beyrouth, l'heure est au premier bilan.

"On n'en finira jamais dans ce pays": au lendemain du drame, le Liban panse ses blessures
©AFP
Lafond Jenny, correspondante à Beyrouth
Il suffit de circuler dans les rues de Beyrouth et de sa périphérie pour réaliser le drame vécu mardi soir par les Libanais, malgré un soleil trompeur qui éclaire la ville de cette lumière...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet