En Inde, le gouvernement face à la grogne des paysans: "Avec cette réforme, les grosses sociétés achèteront des terres aux familles endettées"

Le parti nationaliste hindou a libéralisé la vente des denrées agricoles. Il espère attirer ainsi les investisseurs privés et moderniser le secteur. Se faisant, il s’est mis à dos des millions de fermiers dans tout le pays.

Emmanuel Derville, correspondant à New Delhi
En Inde, le gouvernement face à la grogne des paysans: "Avec cette réforme, les grosses sociétés achèteront des terres aux familles endettées"
©AFP
Le bras de fer continue ! Voilà plus de trois semaines maintenant que les agriculteurs...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité