Mike Pompeo joint le geste à la parole en visitant une colonie juive en Cisjordanie

Premier haut diplomate à s’y rendre, le secrétaire d’État américain tente de les doter d’un cachet légal.

Mike Pompeo était ce jeudi sur le mont Bental, dans la partie du Golan syrien annexée par Israël, près de Merom Golan et de la frontière syrienne.
Mike Pompeo était ce jeudi sur le mont Bental, dans la partie du Golan syrien annexée par Israël, près de Merom Golan et de la frontière syrienne. ©AFP
Ce qui tenait jusque-là pour de la pure fiction est devenu une réalité. Pour la première fois, un haut représentant de la diplomatie américaine s’est rendu dans une colonie israélienne de Cisjordanie et sur le plateau du Golan, avec une volonté évidente de légitimer ces deux territoires occupés par Israël au mépris du droit international et des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies. Le secrétaire d’État Mike Pompeo s’est d’abord rendu jeudi dans la colonie de Psagot, près de Ramallah, à rebours du large consensus...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité