En Arménie, le covid et le Karabakh, deux guerres en même temps

Déjà saturés par l’arrivée des blessés de la guerre dans la Karabakh, les hôpitaux doivent aussi gérer les contaminations au Covid. “La Libre” s’est rendue dans deux cliniques, à Stepanakert et à Erevan.

Christophe Lamfalussy, envoyé spécial à Stepanakert et Erevan
En Arménie, le covid et le Karabakh, deux guerres en même temps
©Belga
La guerre dans le Karabakh continue de faire des victimes civiles - trois morts à Stepanakert durant la nuit de jeudi à vendredi - mais c’est sur le front que les morts se comptent en centaines. Pour ne pas démobiliser leurs troupes, l’Azerbaïdjan et l’Arménie ne donnent pas le bilan des soldats tués...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité