Dix ans après, le Japon incite ses habitants à retourner vivre à Fukushima

Dix ans après, le Japon incite ses habitants à retourner vivre à Fukushima
©afp
Officiellement, la catastrophe nucléaire a provoqué le départ de 160 000 personnes, dont une majorité (100 000) a pu rester dans le département de Fukushima. Officieusement, ce chiffre serait en fait très sous-évalué. "Le problème, c’est que la grande majorité des gens ne s’est pas enregistrée à la préfecture avant de partir, simplement parce qu’il y avait encore leur logement dans...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet