Inde: la lenteur de la vaccination et l'émergence du variant "Delta plus" ouvrent le risque d’une 3e vague

Le manque d’anticipation du gouvernement a retardé la campagne vaccinale.

placeholder
© BELGAIMAGE
Après la deuxième vague, la levée des restrictions. Meurtrie par l’envolée de l’épidémie entre la mi-mars et début juin, l’Inde respire à nouveau. À New Delhi et dans sa banlieue, le métro a rouvert, les salles de sport et les commerces aussi. La pollution...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet