L’Europe s’inquiète d’un éventuel exode massif d’Afghans

Six pays, dont la Belgique, veulent continuer à renvoyer de force des migrants en Afghanistan, où la situation humanitaire se dégrade. La plupart des Afghans sont déplacés dans leur propre pays. Cinq millions, selon l’Organisation internationale des migrations.

L’Europe s’inquiète d’un éventuel exode massif d’Afghans
©AFP
Bien que la situation humanitaire se détériore en Afghanistan, où l’offensive des talibans s’accélère, six États européens insistent sur la nécessité de continuer à y renvoyer des Afghans dont la demande d’asile a été rejetée. Dans une lettre adressée à la Commission européenne le 5 août et qui a fuité dans la presse, l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, la Grèce et les Pays-Bas estiment que "l’arrêt des retours envoie un mauvais signal et risque de motiver encore plus de...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet