La Longue Marche, légende dorée de la Chine communiste

En douze mois, d’octobre 1934 à octobre 1935, quelques dizaines de milliers d’hommes – et quelques dizaines de femmes – vont changer le cours de l’Histoire en marchant… Fondé treize ans plus tôt, le Parti communiste chinois est menacé d’anéantissement par le Kuomintang de Chiang Kai-shek : pour lui, c’est fuir ou périr. Après avoir survécu aux batailles et aux escarmouches, et plus encore à la maladie et à l’épuisement, au terme d’une épopée de dix mille kilomètres du Jiangxi au Shaanxi, du sud-est de la Chine jusqu’à son extrême nord, les rescapés de la Longue Marche, déguenillés, éreintés et démoralisés, n’auront en apparence rien d’héroïque. Ils auront pourtant scellé le destin de leur pays en sauvant le parti communiste et en installant à sa tête un chef encore largement inconnu : Mao Zedong.

La Longue Marche, légende dorée de la Chine communiste
© SHUTTERSTOCK
>> Consultez ici le long format consacré à cette Longue Marche qui a scellé le destin de la Chine

Sur le même sujet