"Je sais que les talibans vont me tuer" : Zarifa Ghafari, première maire afghane, craint pour sa vie

La première maire afghane n'est plus en sécurité et craint qu'on vienne la chercher.

"Je sais que les talibans vont me tuer" : Zarifa Ghafari, première maire afghane, craint pour sa vie
©AFP

Maire de la ville de Maidan Shar, dans la province du Warkad, Zarifa Ghafari craint pour sa vie. Elle n'a pas fui son pays, comme d'autres dirigeants afghans. "Je suis assise ici à attendre qu'ils (les talibans) viennent. Il n'y a personne pour m'aider ou aider ma famille. Je suis juste assise avec eux et mon mari. Et ils viendront pour des gens comme moi et me tueront. Je ne peux pas quitter ma famille. Et de toute façon, où irais-je ?", demande la jeune maire (29 ans) au quotidien britannique iNews.

Il y a trois semaines maintenant, elle expliquait au même média que "les jeunes sont conscients de ce qui se passe. Ils ont les réseaux sociaux. Ils communiquent. Je pense qu'ils continueront à se battre pour le progrès et nos droits. Je pense qu'il y a un avenir pour ce pays."

Le père de Zarifa Ghafari, le général Abdul Wasi Ghafari, a été abattu me 15 novembre 2020 par les talibans.

Sur le même sujet