Nazari attend d'être évacué de Kaboul avec sa famille : "Je n'ai aucune idée de comment y arriver. Les talibans sont partout"

Le témoignage de cet homme originaire d'Ekeren a été recueilli par Het Laatste Nieuws.

Nazari attend d'être évacué de Kaboul avec sa famille : "Je n'ai aucune idée de comment y arriver. Les talibans sont partout"
© AFP

Nazari, âgé de 29 ans, est originaire d'Ekeren. Il a rejoint Kaboul il a deux semaines pour le mariage de son frère. Aujourd'hui réfugié avec sa famille dans un appartement de la capitale, à une vingtaine de kilomètres de l'aéroport, il craint ne pas pouvoir rentrer, rapporte Het Laatste Nieuws. Alors que les premiers avions de la Défense ont quitté le sol belge aujourd'hui avec comme destination l'Afghanistan, le jeune homme raconte au quotidien flamand l'insoutenable attente qu'il doit surmonter. La famille reste assise dans une pièce, avec les rideaux fermés et les lumières éteintes. "Nous sommes coincés ici au troisième étage. De temps en temps, nous allons rapidement dans un magasin à proximité, mais à part cela, nous ne pouvons et n'osons vraiment pas sortir. Les talibans sont partout", partage Nazari coupé du monde, qui suit l'actualité sur son smartphone.

Il raconte également avoir entendu des coups de feu au loin les derniers jours. Après l'interview, Nazari renverra un message au journaliste flamand pour lui partager la scène à laquelle sa famille a assisté."Nous venons de voir une poursuite dans notre rue. Les gens couraient pour sauver leur vie tandis qu'un homme armé marchait derrière eux."

Sur le même sujet