Le G7 demande aux talibans la "sécurité" des étrangers et des Afghans voulant partir

Les ministres des Affaires étrangères du G7 ont réclamé jeudi aux talibans de garantir la "sécurité" des étrangers et des Afghans désireux de quitter l'Afghanistan après leur arrivée au pouvoir.

Le G7 demande aux talibans la "sécurité" des étrangers et des Afghans voulant partir
©AFP
AFP

"Les ministres du G7 ont appelé les talibans à garantir un passage en toute sécurité aux ressortissants étrangers et aux Afghans souhaitant partir", a déclaré dans un communiqué Dominic Raab, le chef de la diplomatie du Royaume-Uni, pays qui assure actuellement la présidence du "groupe des 7" (Allemagne, Canada, États-Unis, France, Italie, Japon et Royaume-Uni).

Les ministres du G7 ont appelé les talibans à "respecter leurs engagements à assurer la protection des civils, et sont sérieusement préoccupés par les informations faisant état de représailles violentes dans certaines parties de l'Afghanistan."

Ils ont souligné "la nécessité pour toutes les parties de respecter le droit international humanitaire".

"Les talibans doivent s'assurer que l'Afghanistan n'abrite pas une menace terroriste pour la sécurité internationale", ont aussi averti les ministres.

Leur réunion précédait un sommet virtuel des dirigeants du G7 sur la situation en Afghanistan prévu la semaine prochaine.

Au moment où l'évacuation de diplomates, d'autres étrangers et d'Afghans craignant pour leur sécurité se poursuit dans des conditions difficiles à Kaboul, les ministres ont "également discuté de l'importance d'une coopération étroite et efficace afin de permettre les évacuations de Kaboul".

Dominic Raab, qui était en vacances en Crète jusqu'au weekend dernier, a été visé par des appels à la démission, qu'il a rejetés jeudi. L'opposition lui reproche de ne pas avoir suivi les conseils de son ministère d'appeler "de toute urgence" son homologue afghan vendredi - deux jours avant la marche des talibans sur Kaboul - afin d'organiser l'évacuation du personnel afghan ayant travaillé pour les autorités britanniques.

Sur le même sujet