La Belgique a mené une mission secrète d'exfiltration dans la capitale afghane

Dans la nuit de lundi à mardi, la Belgique est parvenue à exfiltrer quelque 250 personnes de la capitale afghane vers son aéroport, a rapporté VRT NWS mardi soir sur la base de témoignages.

La Belgique a mené une mission secrète d'exfiltration dans la capitale afghane
© AP
ANP/Belga

Le rendez-vous leur avait été donné dans un lieu tenu secret, d'où elles ont pu être raccompagnées avec l'aide de cinq bus. Jusqu'à présent, les réfugiés devaient tenter de se rendre sur place par leurs propres moyens. C'est la première opération d'évacuation belge engagée dans des déplacements en dehors de l'enceinte de l'aéroport sécurisé, bien que selon les informations de VRT NWS, aucun soldat belge n'était impliqué. Contacté par Belga, le gouvernement n'a voulu ni confirmer ni infirmer la nouvelle.

L'armée néerlandaise à Kaboul

Des soldats néerlandais participent à la mission d'évacuation à Kaboul, rapporte mardi le gouvernement. Nonante militaires des commandos, des marines et de la Brigade spéciale des missions de sécurité (Brigade Speciale Beveiligingsopdrachten (BSB) sont présents à l'aéroport de la capitale afghane.

Sur le même sujet