Afghanistan: les Pays-Bas et la France vont aussi interrompre leurs évacuations depuis Kaboul

Les Pays-Bas ont annoncé qu'ils allaient interrompre leurs vols d'évacuation depuis Kaboul jeudi, les forces américaines leur ayant demandé de quitter l'aéroport de la capitale afghane avant qu'elles opèrent leur retrait prévu.

Afghanistan: les Pays-Bas et la France vont aussi interrompre leurs évacuations depuis Kaboul
©AP
AFP

"Les Pays-Bas ont été informés aujourd'hui par les Etats-Unis qu'ils devaient partir et vont probablement organiser les derniers vols plus tard dans la journée", ont annoncé les ministres néerlandais des Affaires étrangères et de la Défense dans une lettre au Parlement.

La France arrête aussi

L'opération française actuelle en Afghanistan s'achèvera pour sa part totalement vendredi soir, échéance après laquelle "on ne peut plus procéder aux évacuations à partir de l'aéroport de Kaboul", a annoncé jeudi le Premier ministre français Jean Castex sur RTL.

Cette date-butoir est "imposée par les Américains" dont le dispositif se retirera le 31 août, a précisé une source gouvernementale. Les évacuations de populations afghanes s'effectueront jusqu'à jeudi soir voire vendredi matin, "quelques heures" avant le départ des militaires et services de l'ambassade à la manœuvre sur place, selon cette même source.