L’évacuation de Kaboul tourne au carnage

Deux explosions ont eu lieu à proximité de l'aéroport de Kaboul ce jeudi, provoquant un bain de sang.

L’évacuation de Kaboul tourne au carnage
©AFP
Pour Joe Biden, c'est le pire des scénarios, celui qu'il redoutait, celui qu'il voulait éviter en refusant de prolonger l'évacuation de Kaboul au-delà de la date butoir du 31 août négociée avec les talibans : que des soldats américains soient tués dans les derniers jours d'une guerre de vingt ans. ...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet