Les pays du Golfe, bases relais des évacuations d’Afghanistan

Des milliers de personnes transitent par le Qatar et les Émirats avant d’être évacuées vers les États-Unis et l’Europe. Une occasion pour les émirs de resserrer les liens avec l’allié américain. La fin des opérations, prévue mardi soir, se déroule dans la crainte d’une nouvelle attaque.

Les pays du Golfe, bases relais des évacuations d’Afghanistan
© AP
Amélie Mouton - Correspondante dans la Péninsule arabique
En ce soir de lune rousse à Abou Dabi, des voitures se pressent devant les bâtiments de l'Emirates Humanitarian City, dans le quartier ouvrier de Mussafah. Un homme gesticule devant la solide grille blanche qui barre l'entrée. "Afghani ? Afghani ?", lance-t-il. D'un geste, il invite les conducteurs à se garer et à entrer dans le poste de garde. Après un passage dans une cabine désinfectante, les visiteurs sont guidés vers une petite salle....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet