Japon : La coalition au pouvoir conserve sa majorité

La coalition gouvernementale au Japon a réussi à conserver le pouvoir, perdant moins de sièges que prévu lors d'élections législatives dimanche qui constituaient le premier test majeur pour le Premier ministre Fumio Kishida, selon de nouvelles estimations publiées lundi.

Japon : La coalition au pouvoir conserve sa majorité
©AFP
AFP

Lors d'une conférence de presse, M. Kishida a estimé lundi que le scrutin avait été "très difficile", mais que les électeurs avaient démontré qu'ils souhaitaient un "gouvernement stable" de la majorité sortante pour façonner l'avenir du pays.

Il a fait ces déclarations après que son Parti libéral démocrate (PLD, droite nationaliste) et son partenaire, le Komeito (centre-droit), ont remporté 293 des 465 sièges à la Chambre basse du Parlement, selon les derniers décomptes des médias japonais.

Bien qu'il s'agisse d'une petite baisse par rapport aux 305 sièges que ces deux partis détenaient précédemment, leur coalition sortante garde ainsi une majorité appréciable donnant au gouvernement une "stabilité" notable, a estimé le quotidien Asahi.

Dès dimanche soir, M. Kishida avait déclaré qu'il comptait désormais aller très vite sur le nouveau plan de relance massif qu'il a promis pour accélérer la reprise économique au Japon, en voulant faire voter un budget supplémentaire d'ici la fin de l'année.

Avec la majorité confortable dont M. Kishida dispose, "le plan de relance budgétaire sera adopté aisément", a estimé Takahiro Sekido, stratégiste chez MUFG Bank.

Ce qui donnait un coup de fouet à la Bourse de Tokyo, qui a grimpé lundi de plus de 2%.